9 conseils pour filmer soi-même son mariage

Voici ce qu’on obtient quand un frère éméché s’occupe de filmer votre mariage.

S’il vous manque le budget pour un vidéaste, voici quelques conseils pour vous débrouiller en mode système D, sans acheter de matériel. Car il est très important de filmer votre mariage !

Attribuer des rôles

Chargez quelques personnes de confiance de filmer votre journée. Le plus important est d’arriver à récupérer les vidéos tournées. Vous le verrez, beaucoup d’invités filment et photographient votre mariage, mais peu d’entre eux vous enverront les photos et vidéos spontanément. Il faudra leur demander, les relancer, leur rafraîchir la mémoire. Et je ne parle pas des personnes qui perdent leurs images : j’ai presque envie de dire que ça arrive tout le temps. Ainsi, il est nécessaire de « sécuriser » un petit groupe de vidéastes du dimanche et de les sensibiliser à votre besoin d’obtenir les vidéos.

Multiplier les types de caméras

Vous n’avez pas de budget pour un vrai vidéaste, vous allez donc tout faire vous même, avec une qualité résolument amateur. Vous n’aurez ni le matériel ni les compétences pour réaliser un film techniquement soigné. Alors allez à fond dans le « do-it-yourself » ! Filmez avec le plus d’appareils/caméras/téléphones différents possibles. Les variations de style d’image, de qualité et de format peuvent donner une personnalité à votre film. Si certains films au cinéma l’ont fait, pourquoi pas vous ? Cela peut vraiment donner un esprit « le film qu’on a tous réalisé ensemble ».

N’hésitez pas à expérimenter : posez-vous des Gopro sur le front, faites des vidéos selfies, etc. C’est un peu extrême, mais vous n’arriverez de toute façon pas à obtenir un résultat propre avec du matériel et des compétences amateur. Alors autant jouer la carte de l’artisanal et du décalé, pour peu que cela colle à votre mariage et à vos personnalités.

Filmer en paysage

Pitié, ne filmez pas avec vos téléphones en mode portrait ! Filmez avec votre appareil tenu à l’horizontale, pour donner une image adaptée à un écran normal. Vous verrez en plus que vous arriverez à capter plus de choses et que vos plans seront beaucoup plus jolis. Si vous vous sentez à l’étroit verticalement, reculez vous !

Bien positionner les caméras sur trépieds

Si vous souhaitez filmer une cérémonie dans son entièreté en posant la caméra sur trépied, attention au placement ! Mettez la caméra bien face aux mariés, en prévoyant de la marge autour d’eux.

Le plus important : pensez au fait qu’à certains moments, les gens se lèvent. Il faut que les têtes des mariés restent visibles même quand ils sont debout. Conseil inverse pour les « spectateurs » : s’ils se lèvent, il ne faut pas qu’ils obstruent la vue.

Avant la cérémonie, demandez à une personne du même gabarit que la plus grande personne du couple de se positionner à leur place pour que vous fassiez des essais, assis et debout. Je fais souvent ça avec des invités pris au hasard, non seulement ça m’aide mais en plus ça les amuse.

Eviter les tremblements

Vous allez filmer avec du matériel amateur, fortement exposé aux tremblements. Il faut absolument limiter le potentiel vomitif de vos plans. Tenez votre appareil à deux mains, le plus proche de vous, calé le plus possible contre votre torse. Vos bras ne doivent pas forcer ou être en porte-à-faux.

Monter le film rapidement

Faites en sorte de monter le film dans les jours qui suivent le mariage. Sinon vous ne le ferez jamais. Entraînez vous avant, installez un logiciel, apprenez le. Le but, c’est que vous soyez prêts avant le mariage pour ne pas perdre de temps et éviter d’être découragé.

Eviter l’obscurité

Filmer dans la pénombre d’un lieu de célébration est un vrai défi. C’est un de mes principaux points d’attentions lorsque je me rends dans un lieu inconnu. Mon conseil : si vous ne filmez qu’avec des téléphones ou des action cams, laissez tomber, et profitez de la soirée. La qualité des images sera surement trop mauvaise pour donner des images plaisantes à revoir.

Faire des plans courts

Lors du montage, raccourcissez vos plans au maximum. C’est une chose très difficile à faire mais essentielle : retirer le superflu.

Si votre montage inclut des photos, faites les dérouler vite, ne restez pas plus d’une seconde sur chaque photo. Vous pouvez aussi vous amuser à enchainer très vite des photos qui se ressemblent pour donner un effet animé, comme dans la vidéo ci-dessous :

Filmer par petits morceaux

Il est pénible de récupérer au montage un rush de 15 minutes qu’on va devoir regarder en entier pour capter les quelques secondes intéressantes éparpillées par-ci par-là. Il est beaucoup plus agréable d’avoir une multitude de plans courts. Cela sert notamment à nettoyer plus facilement vos vidéos en supprimant directement celles qui ne sont pas intéressantes.

Astuces, Montage, Tournage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.