Sigma 18-35mm sur un Zhiyun Crane Plus

Parlons matériel.

D’un côté : le Zhiyun Crane Plus. Gimbal relativement compact. Charge maximale : 2.5kg. De l’autre côté : un Panasonic GH4 équipé d’un speedbooster et surtout d’un Sigma 18-35mm F1.8.

Le gros problème, c’est cet objectif qui est long et qui pèse 800 grammes. Avec des mensurations pareilles, l’équilibrage de la caméra sur le gimbal est impossible en l’état. Il faut rajouter des contrepoids. J’ai d’abord essayé une solution à base de contrepoids fourni par Zhiyun eux-même :

Pas satisfaisant : non seulement le poids n’est pas assez lourd, mais en plus les points d’accroche sur le gimbal sont mal placés. Sous le plateau principal, ils restreignent les mouvements en rentrant en collision avec la base de l’axe principal.

C’est le moment de trouver une solution horriblement moche mais qui marche, mon moment préféré. J’achète des poids de pêche et je récupère des morceaux de métal qui ne servent à rien, dont le poids venant de chez Zhiyun :

J’assemble le tout avec du ruban adhésif. Le gros ensemble fait 314 grammes. Le petit en fait 110.

Je commence par stabiliser l’angle de pitch, le plus problématique. Je colle du velcro sur la face arrière de mon GH4 :

L’autre côté du velcro est sur mon contrepoids artisanal. J’assemble les deux :

On note au passage que j’ai retiré le caoutchouc du viewfinder du GH4. Je parle de ce truc là :

La principale raison, c’est le gain de place : si je ne le retire pas, il rentre en contact avec le moteur de l’axe de roll du gimbal lorsque je penche le tout en avant.

On en est à un point où il y a assez de contrepoids sur l’arrière de ma caméra pour  être bien équilibré au niveau de l’axe de pitch. Reste un problème : l’axe de roll. Ma caméra exerce beaucoup de poids sur la gauche, avec tous ces éléments :

  • l’objectif qui n’est pas centré sur le boitier ;
  • l’écran déporté ;
  • le module radio de mon speedbooster qui permet de contrôler le focus à distance.

Pour toutes ces raisons, je rajoute le second contrepoids de 110 grammes sur le bras horizontal :

Là encore, tout est fixé avec du velcro, ce qui le rend amovible. Désolé pour la poussière sur tout le setup : j’ai pris cette photo en revenant d’un tournage chez Après la pluie. Environnement très poussiéreux !

Résultat

En tout, la masse supportée par le gimbal est de 2.150 kg. Ce qui nous met légèrement en dessous des 2.5 kg. Voici ce que donne ce setup en action :

J’en suis assez content, même si je trouve le Crane Plus un peu faiblard : Lorsque je cours, on note de légers tremblements de l’image, surtout quand on allonge la focale à 35mm. Peu importent mes modifications au niveau de la puissance des moteurs, je n’ai pas une stabilisation parfaite. Ces légers défauts sont totalement gommés avec une très légère stabilisation numérique en post-production, mais cela a un coût : appliquer la stabilisation avec les bons réglages et attendre le temps qu’elle soit calculée a un impact direct sur ma capacité à réaliser un montage rapidement.

La solution plus sérieuse sera à terme d’opter pour un gimbal plus gros et plus costaud : cela me fera gagner du temps de montage et j’éviterai d’utiliser des contrepoids faits maison.

Astuces, Matériel, Tournage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.