Edelkrone SliderPLUS et HeadONE : retour à l’envoyeur

Plus de 2000 € de matériel accompagnés d’un chat et d’un biberon. C’est ça la vie de freelance.

Retour d’expérience sur un investissement matériel récent.

En bref

Je vous fais la conclusion ici si vous n’avez pas le courage de tout lire et si vous voulez un avis rapide.

Mon premier contact avec le matériel d’Edelkrone a été excellent, mais après quelques tests un peu plus poussés et des prestations pendant lesquelles il m’a fait défaut, j’ai abandonné et tout renvoyé au fabricant. Matériel très bon pour filmer des timelapses, mais inadapté pour de la vidéo à vitesse réelle.

Le matériel concerné

Le rail est dans le fond à droite. Il s’agit du SliderPLUS motorisé par le Slide Module. La caméra repose sur un assemblage de deux modules HeadONE (des boîtiers qui permettent d’effectuer des rotations) et le Tilt Kit : deux morceaux de métal qui permettent d’assembler le tout, permettant de pouvoir faire à la caméra des mouvements de tilt et de pan.

Test 1 : timelapses concluants

Je me suis d’abord amusé en mode timelapse, et à ce niveau, le matériel est irréprochable :

Bon, pour l’aspect artistique c’est pas trop ça, mais techniquement, c’est au top ! Le rail s’arrête d’avancer pour chaque prise de photo, permettant une stabilité parfaite. Par contre les poses étaient courtes : toutes en dessous d’une seconde. Je n’ai pas testé les poses longues, qui peuvent être plus compliquées à gérer.

Test 2 : reproduction de mouvement concluante

J’ai ensuite fait un mouvement rectiligne pour vérifier qu’il se répétait bien à l’infini.

Là aussi, résultat parfait !

Sur le terrain : les problèmes arrivent

J’ai utilisé le système sur une session d’interviews ainsi que sur une cérémonie laïque de mariage. Pour ce dernier cas, c’était totalement inutile, mais c’était l’occasion de tester un peu plus le matériel.

Les deux prestations ont demandé le même mouvement de caméra : un aller retour en boucle avec légère rotation de la caméra pour garder le sujet centré. La caméra était un Panasonic GH4 équipé d’un objectif Sigma 30mm.

Et c’est là que les ennuis ont commencé : toutes mes images tremblaient, principalement de gauche à droite. Des micro-secousses qui donnaient mal à la tête.

Pour vous donner une idée du problème, voici une vidéo de tests envoyée au support d’Edelkrone :

Heureusement, le fait de passer les images au stabilisateur numérique sous Adobe Premiere a sauvé les plans : au final, on n’y voit que du feu. Mais ce n’est pas une solution acceptable sur le long terme.

Petit effet pervers : les micro-tremblements ne se voient pas sur le petit écran de la caméra si on n’y fait pas attention. Il faut voir la vidéo sur un vrai écran pour s’en rendre compte.

Les interviews ont été très affectées par ce problème, car les sujets étaient assez proches de la caméra. Par contre, lors de la cérémonie du mariage, la caméra prenait un plan d’ensemble loin de ses sujets. En ce concentrant on devine les tremblements, mais cela reste acceptable.

Autres problèmes

En plus de ce problème disqualifiant, j’ai eu quelques autres petits soucis avec le produit :

  • Le Tilt Kit m’a fait mauvaise impression : pas assez rigide, il plie légèrement sous le poids de la caméra, assez pour que cela se voie à l’écran. Et la vis permettant de soit-disant redresser l’appareil n’a pas aidé. Pas très grave, un petit recadrage en post-production, et c’est réglé. Mais c’est un peu énervant.
  • Difficile de trouver de la documentation sur les produits : les manuels livrés dans les boites sont soit succincts soit inexistants. Des petites cartes donnent des adresses de page web d’aides. Sauf que ces adresses pointent vers des pages qui n’existent plus. Il a fallu que je contacte le support d’Edelkrone pour obtenir une vidéo explicative sur le Tilt Kit qui n’était répertoriée nulle part.
  • L’application du slider permet de définir jusqu’à 6 positions différentes. Et en mode timelapse, on peut faire naviguer notre système entre ces 6 positions, l’une après l’autre. Par contre, impossible de le faire en dehors du mode timelapse, c’est à dire à vitesse « normale » (ou alors c’est très bien caché) : on ne peut faire un mouvement en boucle qu’entre deux points. Pas plus. C’est très dommage.

Epilogue

J’ai fait appel au support d’Edelkrone pour obtenir de l’aide. Ils ont été très réactifs, mais n’ont pas trouvé de solution. Ma conclusion personnelle : le système modulaire à base de deux HeadONE est trop fragile, trop sujet aux vibrations. Le rail seul fonctionne très bien. Il s’agit des deux modules ajoutés qui bougent dans tous les sens. Certains de mes tests ont été concluants car la focale était assez courte pour que les défauts soient naturellement gommés.

J’ai proposé à Edelkrone de tester le modèle de la gamme supérieure pour voir si cela améliorait le rendu, en échange du renvoi des modules HeadONE et d’un geste commercial au vu du préjudice occasionné.

Leur proposition a été très radine : 10% de réduction sur le module HeadPLUS ainsi qu’un accessoire à 20 € et un envoi express gratuit. Alors que les 10% sont déjà offert sur le site, et qu’ils proposent jusqu’à 20% sur les achats de packs. La décision fut donc rapide : renvoi du matériel dans sa totalité. Je n’ai même pas gardé le slider qui lui fonctionnait bien : sans la possibilité de faire pivoter la caméra, autant rester sur mon slider manuel qui ne coûte rien.

A aucun moment Edelkrone ne m’a proposé le remplacement du matériel par d’autres modèles pour vérifier qu’il ne s’agissait pas de produits défectueux. Je n’ai pas trop cherché à le demander : je pense que c’est la conception même de l’assemblage des HeadONE (pattes métalliques trop flexibles et base des HeadONE en mousse qui peut provoquer du jeu) qui provoque les vibrations. Chaque module pris indépendamment me semble bien fonctionner.

Bilan

Si vous avez besoin d’un rail à travelling tel que celui-ci pour des timelapses : foncez ! C’est excellent, et ça marche très bien. Par contre, pour filmer à vitesse réelle, ce n’est juste pas possible. Ceci à cause des modules HeadONE, pas à cause du rail en lui même qui fonctionne bien. Peut-être que le module HeadPLUS est assez performant et lourd pour éviter les vibrations, mais ça, je ne le saurai jamais.

Edelkrone est une marque que j’ai envie d’aimer : leurs produits sont innovants et leur expérience d’achat est top. Mais c’est dommage, les modules HeadONE sont inutilisables pour mes besoins pourtant assez répandus.

Un dernier mot sur le prix : la marque a la réputation d’être chère. Je ne suis pas d’accord avec ça. Il s’agît ici de matériel de précision, extrêmement compliqué à réaliser. On est sur un marché de niche. Le matériel vidéo, ça n’est pas donné. Pour toutes ces raisons, je trouve qu’environ 2000 € pour ce genre de rail motorisé, ce n’est pas cher. Et c’est justement peut-être à cause de ce prix relativement abordable que cela ne marche pas si bien.

Non classé

2 Comments

  1. Bonjour Olivier,

    Merci pour toutes les informations mise en ligne au sujet de ton experience Edelkrone. Je viens de faire l’acquisition du petit modèle Sliderone V2. Comme tu en parles bien dans ton blog, c’est parfait pour des timelapse, mais j’ai été déçu de constater que les travelling étaient forcement motorisé, pas de mode manuel, et les travelling sont extrêmement lent à vitesse max (20sec pour faire 20cm!).

    Bref, tu parles dans ton blog d’un « retour à l’envoyeur ». Comment as-tu négocier ça? Edelkrone accepte les retours contre remboursement si je dis être insatisfait? (j’ai reçu le produit il y a 48h seulement).

    En espérant que tu puisses m’éclairer.

    Bonne soirée.

    Erwan

    1. J’ai ouvert un ticket au support, et devant leur incapacité à résoudre mon problème, ils ont accepté de me rembourser pour cause de matériel défectueux, tout simplement 😉

      Mais sinon, toi t’es encore sous le délai légal de rétractation, donc normalement t’as même pas à te justifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.